FR-Topique-eau

dessin-Topique-eau

Topique-eau
2009
 

Topique-eau est une fontaine déconnectée du réseau hydraulique et connectée au milieu qui prend appui sur les qualités du lieu (pluviométrie, éléments physiques existants) pour proposer une eau potable aux citadins.
 

Cette fontaine, constituée de quatre parties (récupération, stockage, filtration, distribution) se greffe à l’existant – un arbre ou un lampadaire.

 

Projet de diplôme à l’Ensci-Les Ateliers
sous la direction de Bruno Moretti.

topique-eau1

Les réseaux impliquent une dépendance à un système technique, ils déconnectent le citadin de leur milieu de vie. Penser l’organisation des flux en rapport avec la mobilité des usagers de demain signifie proposer des objets autonomes, transportables qui permettent une utilisation des ressources sur le lieu même. Au XIXe siècle, le réseau hydraulique se met en place à Paris, sous l’égide d’Eugène Belgrand. Il est décidé alors d’opter pour un réseau unitaire. (Un réseau unitaire est un réseau qui réunit dans un même tuyau les eaux pluviales et les eaux usées). Cette solution permettait de réduire les coûts relatifs à la conduction des flux. Mais le volume d’eau à traiter augmentant, ce système paraît aujourd’hui inapproprié. Les eaux de pluie se mélangent aux eaux usées, l’ensemble est traité dans les stations d’épuration alors que les eaux puviales requièrent une filtration bien moins importante. Comment aujourd’hui proposer des éléments autonomes qui permettent de tirer partie de la ressource sur le lieu même ?

topique-eau2

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>